Ma petite entreprise a connu la crise

Un coup de coeur pour un entrepreneur, Nicolas Doucerain, patron de Solic, un cabinet de conseil en recrutement et ressources humaines. En quelques semaines, après la chute de Lehman Brothers le 15 septembre 2008, son entreprise perd plus de 50% de son chiffre d’affaires !

Dans son livre, Ma petite entreprise a connu la crise, il raconte avec une grande franchise comment il a fait face. Tous les entrepreneurs doivent lire ce livre, car il permet d’identifier les signes avant-coureur d’une catastrophe ! Et en cas de désastre, c’est en agissant très, très vite que l’on peut sauver l’entreprise. Lire la suite

Du chiffre d’affaires récurent et des charges variables !

Je ne me répéterai jamais assez l’importance pour une société d’avoir du business récurrent ! Tels les opérateurs mobiles, qui fonctionnent avec des abonnements, ou les sociétés d’autoroutes qui savent globalement en débutant l’année quel sera leur chiffre d’affaires annuel, il est essentiel d’avoir une partie de chiffre d’affaires récurrent. Lire la suite

Michel et Augustin

Je suis fan de Michel et Augustin ! De leur page Facebook bien-sûr, mais pas seulement. S’il y a encore dans ce pays des gens qui ne connaissent pas « les trublions du goût », je vous invite à découvrir rapidement les « petits sablés ronds et bons », les « vaches à boire » et toutes les productions de la Bananeraie. Mais revenons un peu sur les raisons de mon admiration pour ces deux entrepreneurs et leur équipe. Lire la suite

Le temps c’est de l’argent

Une fois que l’on sait que le pire cauchemar de l’entrepreneur est le manque de cash, il est facile de comprendre que le temps, c’est de l’argent. Quand vous allez dans le mur à 50 km/h, c’est deux fois moins vite que si vous y allez à 100 km/h. Entre temps, vous pouvez espérer changer la trajectoire. Et dans tous les cas, le choc sera moins brutal ! Si  l’entreprise est en difficulté, chaque euro dépensé en moins donne du temps. Et avec du temps, on trouve des solutions : le chiffre d’affaires peut remonter, de nouveaux produits être lancés, etc… Lire la suite

Cash is king !

Dans cette rubrique, je vais essayer de rassembler les règles de base que je ne veux pas oublier pour ma prochaine aventure entrepreneuriale. Pris dans l’euphorie d’un nouveau projet, je m’enflamme vite et risque d’oublier ces quelques règles que j’ai pourtant apprises au prix des erreurs passées.

Cash is king ! C’est la règle N° 1 à ne pas oublier. Alors que les anglos-saxons ont cette règle bien ancrée à l’esprit, nous avons tendance à l’oublier. Pourtant, c’est bien toujours par le manque de cash qu’une entreprise échoue. Et pour l’avoir vécu à plusieurs reprises, c’est le pire cauchemar (au sens propre) de l’entrepreneur : ne pas avoir sur le compte bancaire de quoi payer les salaires à la fin du mois. Lire la suite

Le nuage de la rigueur ne passe pas les frontières

Il y a quelques semaines, le nuage du Fukushima a traversé la France. Vent de panique alimenté par les médias qui se sont régalés sur ce sujet. Au même moment, autour de nous,  les pays européens se serrent la ceinture.

En Grande-Bretagne, David Cameron a présenté un budget d’austérité sans précédent. 95 milliards d’économies à réaliser en 2 ans, sur les budgets 2011-2012. C’est énorme ! Les anglais grincent un peu des dents, mais ce plan va passer. En Grèce, la politique d’austérité se poursuit. Pour l’instant l’Irlande et le Portugal refusent l’aide européenne, mais ils se sont déjà mis sérieusement aux économies. L’Allemagne avait précédé tout le monde, avec une hausse de la TVA en 2007. Elle récolte déjà les fruits de ses efforts, en affichant une croissance que les autres pays lui envient. Lire la suite