Le nuage de la rigueur ne passe pas les frontières

Il y a quelques semaines, le nuage du Fukushima a traversé la France. Vent de panique alimenté par les médias qui se sont régalés sur ce sujet. Au même moment, autour de nous,  les pays européens se serrent la ceinture.

En Grande-Bretagne, David Cameron a présenté un budget d’austérité sans précédent. 95 milliards d’économies à réaliser en 2 ans, sur les budgets 2011-2012. C’est énorme ! Les anglais grincent un peu des dents, mais ce plan va passer. En Grèce, la politique d’austérité se poursuit. Pour l’instant l’Irlande et le Portugal refusent l’aide européenne, mais ils se sont déjà mis sérieusement aux économies. L’Allemagne avait précédé tout le monde, avec une hausse de la TVA en 2007. Elle récolte déjà les fruits de ses efforts, en affichant une croissance que les autres pays lui envient.

Et nous ? Et bien chez nous, tout va bien. Le sujet n’est pas à l’ordre du jour. La RGPP, qui nous avait donné quelques espoirs de voir nos dirigeants mettre de l’ordre dans les finances publiques, a disparu avec Eric Woerth, son promoteur.

Finalement, on a bien raison de se préoccuper des microparticules radioactives invisibles de Fukushima. Car pendant que les medias occupent les français, les nuages de la rigueur s’entassent de l’autre côté de la frontière. Et en 2012, quand nos voisins seront en train de se relever et de récolter les fruits de leurs efforts, la tempête sévira sur la France. Et ceci d’autant plus fort que nous aurons tardé à nous mettre sérieusement au travail, et que les autres seront rétablis.

L’oisiveté française, quand elle n’est pas aggravée par des propositions démagogiques à un an des présidentielles, présente un vrai danger pour l’économie française et nos entrepreneurs. Quand vous allez droit dans le mur, plus tard vous freinez, plus le freinage est violent ou le choc brutal.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>