Capture d’écran 2017-04-03 à 23.46.41

Moi entrepreneur, je soutiens Emmanuel Macron avec enthousiasme !

En tant qu’entrepreneur, il n’est pas évident de prendre ouvertement parti dans un débat présidentiel. La politique n’est pas nécessairement notre terrain de jeu (même si les politiques ne se gênent pas pour venir jouer sur notre terrain), et nous sommes au quotidien chargés de motiver des équipes ou travailler avec des partenaires (notamment les élus et collectivités locales) qu’une prise de position peut perturber. De fait, il m’est arrivé de me prononcer sur telle ou telle mesure gouvernementale de droite ou de gauche qui me semblait contraire à l’intérêt des entrepreneurs, mais jamais de prendre position ouvertement pour un candidat.

Pourtant, cette année je soutiens Emmanuel Macron, sans états d’âme.

Ça n’est pas un caprice de dernière minute à 20 jours du premier tour, un ralliement de la dernière heure. Déjà, en octobre 2015, j’avais twitté « L’élection présidentielle, c’est la rencontre d’un homme et d’un peuple »  à l’attention d’Emmanuel Macron, en espérant qu’il se lance un jour. Et il y a un an jour pour jour, le 4 avril 2016, j’ai adhéré à En Marche en espérant que les idées d’Emmanuel Macron puissent vraiment se concrétiser.

Alors pourquoi ce choix ?

 

Je soutiens Emmanuel Macron parce que je l’ai vu à l’œuvre.

Comme Ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique. En quelques sortes, « Ministre des startups », qui constituent  mon quotidien et pour le succès desquelles je donne toute mon énergie. Au CES de Las Vegas en 2016, dans un discours qui rompait avec ce que nous entendions précédemment à propos des entrepreneurs, il a su remotiver tous les entrepreneurs que les premiers mois du quinquennat avaient assommés. Lors des événements de la FrenchTech, et notamment les voeux de 2016,  il a su prendre la tête d’une France entrepreneuriale conquérante.

Lors d’une rencontre avec Emmanuel Macron à laquelle j’ai assisté en juillet 2015 chez TheFamily à propos de la stratégie digitale européenne, il m’est clairement apparu qu’il était différent des autres hommes politiques et avait une véritable vision moderne pour la France.

Certains de mes amis me diront que la Loi Macron 1 portait en elle beaucoup de progrès potentiels et qu’elle s’est soldée par une loi minimaliste. Quant à la Loi Macron 2, elle a même disparu avant d’être présentée. Je partage leur déception et je m’étais même demandé pourquoi il restait dans ce gouvernement. Mais il suffit d’écouter François Fillon expliquer qu’il n’a rien fait de ce qu’il propose aujourd’hui pendant ses 5 ans de Premier Ministre parce que c’était Nicolas Sarkozy qui décidait, pour comprendre qu’Emmanuel Macron n’avait pas les mains libres pour faire voter la loi qu’il souhaitait. Surtout avec la majorité hétéroclite dont François Hollande s’était rendu volontairement otage. Notons au passage que si la droite, à l’image de Frédéric Lefebvre, avait eu la responsabilité de sortir des postures politiciennes pour soutenir une loi qui allait plus loin que tout ce qui avait été fait au cours du quinquennat précédent, la loi Macron 1 aurait pu être bien plus ambitieuse et votée sans 49.3.

 

Je soutiens Emmanuel Macron parce que j’adhère pleinement au programme d’En Marche

Certains ont longtemps raillé l’absence de programme d’Emmanuel Macron. Pourtant, ce programme existe, et il est . Il s’est construit au fil des mois, à l’initiative d’Emmanuel Macron, mais surtout au sein des Comités Locaux d’En Marche. La couleur est clairement annoncée dans les deux premières pages, où Emmanuel Macron présente ses six chantiers prioritaires. Parmi ces chantiers, quatre me parlent particulièrement :

  • le premier, l’éducation et la culture,
  • le deuxième, la société du travail (notamment la simplification du droit du travail),
  • le troisième, la modernisation de l’économie,
  • le sixième l’international (notamment l’importance de l’Europe).

Je ne vais pas rentrer dans le détail de chacune des mesures, mais je vous invite à lire le programme d’En Marche, cela ne prend que quelques minutes.

 

Je soutiens Emmanuel Macron parce qu’en 2017, ce qui compte c’est l’homme et la vision, pas le programme

Alors vous me direz, « si cela ne prend que quelques minutes, cela veut dire qu’il n’y a pas grand-chose dedans». Lisez-le et vous verrez que si déjà, si tout cela pouvait être fait, la France aurait une meilleure allure !

Mais fondamentalement, un programme présidentiel, c’est comme un business plan de startup. Franchement, qui peut croire qu’une startup respectera son business plan ? D’ailleurs chez P.Factory, nous ne demandons jamais de business plan à une startup. La seule chose qui compte pour nous, c’est l’équipe et la vision. Et la capacité de l’équipe à affronter les tempêtes et tenir le cap quand les choses ne se passeront pas comme prévu. Car les choses ne se passeront pas comme prévu, c’est la seule certitude que nous pouvons avoir.  C’est cette capacité à s’adapter qu’Alice Zagury a parfaitement exprimé dans son post récent « Hey, Manu, tu descends ?« .

L’équipe d’En Marche est menée par un homme qui porte la vision et en qui j’ai confiance. Ce qu’exprime Emmanuel Macron dans son programme, c’est avant tout une vision à laquelle j’adhère. Mais l’équipe, c’est aussi 236 000 adhérents d’En Marche à ce jour, c’est aussi vous ou moi. La démarche d’Emmanuel Macron est véritablement une démarche de rassemblement. Et il en aura besoin pour gouverner, car il devra probablement rassembler une majorité en élargissant le socle des élus d’En Marche.

Alors on verra bien ce que deviendra le programme. Pas de doutes, Emmanuel Macron devra pivoter. Mais j’ai confiance en lui et je sais qu’il gardera le cap.

 

Je soutiens Emmanuel Macron parce que François Fillon est disqualifié pour transformer le pays

Bien sûr, le programme de François Fillon contient des choses intéressantes pour un entrepreneur. Nombre de mes amis soutiennent (encore) François Fillon et je le comprends. Si François Fillon était resté sur la dynamique qui l’a légitimé lors de la primaire de droite, ces mesure auraient pu voir le jour. Mais aujourd’hui, comment imaginer qu’il pourra gouverner ? Même pour présenter son programme, il est devenu totalement inaudible. Alors pour le mettre en œuvre…

François Fillon a certainement raison de dire que le harcèlement judiciaire dont il fait l’objet a été savamment orchestré. On ne sort pas une nouvelle info par semaine par hasard. Et je trouve cela scandaleux et humainement difficilement acceptable. Mais cela change t’il le fond du sujet et les doutes que l’on peut réellement avoir sur la réalité du travail de sa femme et de ses enfants ? Et comment François Fillon, à qui collera désormais l’image de profiteur attiré par l’argent, pourrait-il mener la transformation du pays, qui passera nécessairement par les sacrifices annoncés dans son programme ?

Et sinon, Le Pen ? Hamon ? Mélenchon ? Non, désolé…. Le carnage économique que provoquerait une sortie de l’Europe, le fait de remplacer le travail par l’oisiveté subventionnée, et la guillotine pour ceux qui réussissent ne font pas partie de mes projets personnels.

 

En conclusion, le parcours d’Emmanuel Macron,  son programme et sa vision sont les raisons pour lesquelles je soutiens Emmanuel Macron avec enthousiasme !  

Alors, on se retrouve sur En Marche ? Il y a 4000 comités locaux, rejoignez le votre !

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>